english in prep at Dubellay

improve your English language skills

September 16, 2014 at 7:02am
0 notes

texte de colle pour ece 2, semaine du 15 septembre 2014

l’illétrisme des cadres : un phénomène inconnu et tabou.

Grâce à des « stratégies de contournement », ces salariés parviennent à cacher leurs
difficultés. Comme 2,5 millions de Français, des cadres sont en situation d’illettrisme dans
l’entreprise. Le phénomène, impossible à quantifier, échappe à tous les dispositifs prévus
en matière de lutte et de détection. Les responsabilités qu’ils occupent en font des illettrés
à la marge de la marge.
Selon une enquête de l’Insee, publiée en décembre 2012, 7 % de la population active ne
maîtrise pas suffisamment l’écriture et la lecture pour se faire comprendre ou pour assimiler
un texte, malgré une scolarisation en France pendant au moins cinq ans. Près de sept illettrés
sur dix travaillent.
Que les employés les moins qualifiés puissent être touchés n’est pas une surprise. Mais
ces chiffres déjà préoccupants recèlent un tabou : certains de ces travailleurs occupent, au
contraire, des postes à hautes responsabilités. Comment exercent-ils, alors que l’illettrisme
constitue un obstacle évident à l’accès aux responsabilités ? Surtout, comment ces cadres,
ces traders, ces managers, sont-ils passés entre les mailles du filet ?
Pour Benoît Hess, sociologue spécialisé dans l’illettrisme, ces excellents techniciens dans
leur domaine masquent leurs difficultés à l’écrit par une grande aisance à l’oral. « L’enjeu
est plus redoutable pour eux. Du fait de leurs responsabilités, ils sont soumis à une forte
pression », décrypte-t-il. Pour lui, il est plus difficile d’être illettré pour un cadre que pour une
femme de chambre, car la situation est vécue comme une honte absolue et mène parfois à
des extrémités dramatiques : « On a vu des personnes se suicider, tant cela leur semblait
insoutenable. »
Au quotidien, « pour donner illusion, chacun à leur manière », ils mettent en place ces
fameuses « stratégies de contournement », reprend le sociologue. Un collègue dans
la confidence qui apporte son aide ou l’apprentissage des tâches par coeur, auxquels
s’ajoutent, au cas par cas, toutes sortes de stratagèmes.
Leur statut social rend ces illettrés d’autant plus difficiles à dépister. Dans une démarche
de détection classique, on demande aux responsables de repérer qui, dans leur équipe,
est susceptible d’être touché. Mais comment cibler ces managers eux-mêmes ? Comment
les amener à se déclarer, pour entrer en formation ? C’est l’objectif que s’est fixé Benjamin
Blavier, cofondateur de l’association interentreprises B’A’BA, qui lutte contre l’illettrisme au
sein de grands groupes.
Lui en est sûr : ces cas sont plus nombreux que les entreprises veulent bien l’admettre, « 
même si à l’heure actuelle, elles n’en ont pas toutes conscience. C’est trop improbable pour
un grand groupe. Le tabou suprême ». Et il n’y aurait qu’une manière d’opérer cette prise
de conscience : « Il faut que quelqu’un devienne le symbole des cadres illettrés. Tant qu’il
n’y aura pas de coming out médiatique, les dirigeants continueront de croire que c’est une
fiction. »
D’après Shahzad Abdul,
Le Monde, 16.02.2013www.skema-bs.fr

6:57am
0 notes

corrigé version : the remains of the Day ece 2

Version lv1 bce 2006 

“Soyons clairs, Stevens, je ne vous demande pas de rester enfermé, ici, dans cette maison pendant toute la durée de mon absence. Pourquoi est-ce que vous ne prendriez pas l’automobile pour aller vous balader pendant quelques jours ? Un peu de vacances vous ferait le plus grand bien, il me semble.”

Cette proposition était tellement inattendue que je fus bien en peine d’y répondre. Je me souviens l’avoir remercié de sa bienveillance, mais je dus fort probablement rester évasif, car mon employeur renchérit :

“Je suis sérieux, Stevens, je pense vraiment que vous devriez prendre des vacances. C’est moi qui paierai l’essence. Vous autres, vous passez votre vie à rester enfermés dans ces grandes maisons, à donner un coup de main, comment est-ce que vous pouvez visiter votre beau pays ?”

Ce n’était pas la première fois que mon employeur soulevait cette question ; assurément, elle semble sincèrement le préoccuper. En cette occasion, en fait, une réponse, si l’on peut dire, me vint à l’esprit, tandis que je me tenais là-haut sur l’escabeau ; une réponse qui visait à expliquer que les gens de notre profession, bien que ne voyant pas grand-chose de notre pays au sens où nous ne parcourions pas la campagne et ne visitions pas les lieux pittoresques, “voyaient” en vérité bien plus de l’Angleterre que la plupart des gens, placés comme nous l’étions, dans des maisons où se réunissaient les hommes et les dames du grand monde. Evidemment, je n’aurais pu exprimer ce point de vue à M. Farraday sans m’engager dans un discours qui eût risqué de paraître présomptiueux.

D’après un extrait du roman The Remains of the Day

Kazuo Ishiguro, 1969

September 15, 2014 at 10:06pm
0 notes

HEC et l’Essec dans le trio de tête des meilleures écoles européennes

  • Par Diane de Fortanier
  •  
  • Publié le 15/09/2014 à 11:20

INFOGRAPHIE - Quelque 6 écoles françaises figurent dans le Top 20 du classement 2014 du Financial Times des masters en management. HEC arrive deuxième, l’Essec gagne 5 places tandis que l’ESCP Europe perd sa place de 2e en reculant de 5 places.

HEC gagne deux places, l’Essec cinq, l’ESC Rennestreize… Les écoles français progressent et trustent leclassement annuel du Financial Times des meilleurs masters de management, publiés hier. Il s’agit du principal classement du respectable quotidien britannique.

Dans le trio de tête de ce classement très regardée, HEC et l’ESSEC se situent respectivement à la deuxième et troisième place. Au crédit de ces deux prestigieuses écoles franciliennes, des salaires de diplômés élevés, un taux d’employabilité au bout de trois mois respectivement de 97% et 91% mais aussi une forte implication des entreprises dans le cursus. En revanche, l’ESCP Europe, qui avait dominé les écoles françaises dans ce classement l’an dernier, recule de 5 places à la 7e place.

Traditionnellement, ce classement fait la part belle aux critères de salaire -qui compte pour 20% de la notation-, de taux d’emploi trois mois après la sortie (5%) ou encore de possibilité de faire des stages. Au total, quelque 6 écoles françaises sont- présentes dans le top 20. Outre HEC, l’Essec et l’ESCP, Grenoble Ecole de Management arrive à la 15e place , l’Edhec la talonne à la 16e tandis que l’EM Lyon, qui perd 9 places, se situe à la 20e place. Audencia Nantesfait son entrée à la 27e place, tout comme l’ESC La Rochelle, à la 64e place.

C’est une école suisse, l’Université de St Gallen, qui demeure première du classement, pour la troisième année consécutive, avec son Master of Arts in Strategy and International Management.

Pour voir le classement dans son intégralité, c’est ici

9:06am
0 notes

An Apple a day for European Parliament workers as scores of empty iPad Mini boxes are pictured in Brussels

  • Around 106 empty iPad Mini boxes left at European Parliament in Brussels
  • West Midlands Ukip MEP James Carver posted a picture to his Twitter page 
  • He said he was ‘appalled’ at the ‘astonishing waste of taxpayers’ money’
  • The TaxPayers’ Alliance criticised the extravagant purchases

By JENNY AWFORD FOR MAILONLINE

Hundreds of empty iPad Mini boxes were discarded at the European Parliament, prompting fears that bureaucrats are frittering thousands of pounds worth of taxpayers’ money.

More than 106 boxes were pictured in a corridor at the Brussels parliament last week – with a total cost of £25,000 for all the tablets.

West Midlands Ukip MEP James Carver posted a picture to his Twitter page, saying: ‘Pile of IPAD empty boxes on corridor in EP Brussels yesterday - No doubt, taxpayer funded -Eurocrats can’t be subtle.’

West Midlands Ukip MEP James Carver posted a picture to his Twitter page, saying: 'Pile of IPAD empty boxes on corridor in EP Brussels yesterday - No doubt, taxpayer funded -Eurocrats can't be subtle'

West Midlands Ukip MEP James Carver posted a picture to his Twitter page, saying: ‘Pile of IPAD empty boxes on corridor in EP Brussels yesterday - No doubt, taxpayer funded -Eurocrats can’t be subtle’

Speaking today he said: ‘I walked past and I first thought it was piles of paper, but when I saw it was hundreds of iPad boxes I was appalled.

'It is an astonishing waste of taxpayers' money. I was absolutely flabbergasted that they thought it was necessary to spend more than £25,000 on tablets which are not needed for the job.

'I was headed off to a meeting and I just thought good heavens, I have to take a picture and show people this.

'Countries in the EU are in dire financial straits and this is being allowed to happen. It's a 'let them eat cake' attitude.

Mr Carver said: 'I was absolutely appalled. It is an astonishing waste of taxpayers' money'

Mr Carver said: ‘I was absolutely appalled. It is an astonishing waste of taxpayers’ money’

The empty iPad Mini boxes were found in the European Parliament building, Brussels, (pictured) on Wednesday

The empty iPad Mini boxes were found in the European Parliament building, Brussels, (pictured) on Wednesday

'This sort of needless indulgence has to stop. The Brussels parliament is already seen as a money pit and this sort of flagrant waste only serves to underline it.

'Thousands of pounds have been frittered away on luxury gadgets for staff who already work in a building stocked with computers.'

The iPad Minis would cost at least £250 each.

The TaxPayers’ Alliance said these ‘extravagant’ purchases show how out of touch political elites and bureaucrats have become.

Dia Chakravarty, Political Director at the TaxPayers’ Alliance, said: ‘This is yet another example of how little regard Brussels has for taxpayers’ money. iPads are a premium product which come with a price tag to match.

'When hard-pressed families across the country, and indeed the continent, are struggling with their everyday bills, these extravagant purchases show how out of touch our political elites and bureaucrats have become.

'Taxpayers deserve better value for their money.'

The European Parliament was not available for a comment. 

Last month the EU spent £1.6million to fund refuse collections in Cuba while those in the UK are being cut.




September 14, 2014 at 7:41pm
0 notes

7:08am
0 notes

ECE 2 : Remains of the Day. 

Film’s trailer

September 12, 2014 at 7:52pm
0 notes

the Anglican church (for Mr Lemorvan ece2)

The name “Anglican” means “of England”, but the Anglican church exists worldwide. It began in the sixth century in England, when Pope Gregory the Great sent St. Augustine to Britain to bring a more disciplined Apostolic succession to the Celtic Christians. The Anglican Church evolved as part of the Roman church, but the Celtic influence was folded back into the Roman portion of the church in many ways, perhaps most notably by Charlemagne’s tutor Aidan. The Anglican church was spread worldwide first by English colonization and then by English-speaking missionaries.

6:37am
0 notes

Indépendance de l’Ecosse : la reine muette Jean-Gabriel Fredet

Souveraine d’Angleterre et d’Ecosse, Elisabeth II refuse d’intervenir dans le débat sur l’indépendance où seul le peuple écossais devra trancher.

La reine Elizabeth II et le prince Charles au rassemblement de Braemar Highland, en Ecosse le 6 septembre 2014 (AFP PHOTO/ANDY BUCHANAN)La reine Elizabeth II et le prince Charles au rassemblement de Braemar Highland, en Ecosse le 6 septembre 2014 (AFP PHOTO/ANDY BUCHANAN)


"We are not amused…". En bon français, "ce n’est pas drôle du tout". Selon la légende, c’est par cette litote que la reine Victoria aurait salué la plaisanterie un peu leste d’un courtisan à la cour de Buckingham.

"We are not amused" : voilà ce qu’a probablement rétorqué la reine Elizabeth II, son arrière, arrière petite-fille, à David Cameron, venu tout penaud dimanche 7 septembre au château de Balmoral, solliciter de sa très gracieuse majesté reine d’Angleterre, et d’Ecosse, une intervention en faveur du "non" au référendum sur l’indépendance.

Les cinéphiles qui se rappellent “The Queen”, chef d’oeuvre de Stephen Frears la montrant parcourant les Higlands dans sa Land Rover, souscriront à cette version du dialogue présumé entre une reine ombrageuse, courroucée par le gâchis annoncé et un Premier ministre, désinvolte, calculateur, trop oublieux de l’unité d’un Royaume désuni.

Profondément attachée à une terre associée à la couronne d’Angleterredepuis plus de trois siècles, garante suprême de l’intégrité territoriale du royaume, “horrifiée” dit-on par les événements, la reine s’inquiète. La dérive de l’Ecosse, mal appréciée par Westminster et les bureaucrates londoniens lui fait peur. Mais pas question de l’entrainer dans un débat auquel le principe d’impartialité, consubstantiel à la constitution, lui interdit de participer.

Cameron piégé

"Toute suggestion que la reine puisse souhaiter influencer le résultat de la campagne référendaire est totalement fausse. Sa majesté est profondément convaincue que cette affaire ne peut-être que celle du peuple écossais", a précisé un porte-parole du palais de Buckingham. Et tant pis si en décidant un référendum sur la "devolution", Tony Blair a allumé la mèche de l’autonomie. Tant pis si en acceptant le principe d’un référendum sur l’indépendance, lors de l’Accord d’Edimbourg de 2012, s’engageant à en respecter l’issue, quel qu’en soit le résultat, David Cameron a refermé le piège dans lequel il pourrait tomber demain.

Le peuple écossais plus que les jérémiades d’un Cameron, membre du clan éponyme de Lochaber, sur la côte occidentale, mais “traitre” à sa “patrie” ? Pourquoi pas ! Alex Salmond, leader des indépendantistes, familier des réceptions à Balmoral, entretient d’excellents rapports avec la famille royale. La couronne ? Il la respecte. En cas de victoire du “yes”, il fera allégeance. Et l’Ecosse restera au sein du Commonwealth

Question : dans six mois, qui sera l’invité au baptême du royal Baby numéro 2, fils du prince William et de la duchesse de Cambridge ? Salmond, nouveau roi d’Ecosse ou Cameron, bien médiocre gardien du temple, sauvé par le gong ?

Jean-Gabriel Fredet - Le Nouvel Observateur

September 11, 2014 at 9:40pm
0 notes

ece 2 corrigé version dopage

The world of Athletics grappling with its biggest scandal for decades.

Doapage : le monde de l’athletisme aux prises avec son plus grand scandale depuis des décennies.

Il y a quelques mois, personne n’en avait jamais entendu parler. Maintenant, la tétrahydrogestrinome, ou THG, est sur les lèvres des commentateurs sportifs du monde entier.

Au moment où l’on mettait le NewScientist sous presse, quatre athlètes américains et le sprinteur britannique le plus rapide, Dwain Chambers, avaient déjà été contrôlés positifs à ce produit. Un grand jury fédéral enquête sur BALCO, une entreprise de compléments alimentaires de la région de San Francisco, et a assigné à comparaître un certain nombre d’athlètes américains parmi les plus connus. BALCO, qui est accusée d’avoir fabriqué et distribué cette substance, rejette ces allégations.

Pendant ce temps-là, dans les labos anti-dopage du monde entier, les scientifiques sortent avec précaution tout un tas d’échantillons d’urine censés être négatifs qu’ils stockaient dans leurs congélateurs, et se demandent s’ils doivent y chercher des traces de ce produit. Même en tenant compte du battage publicitaire fait par les bouillants responsables de la lutte antidopage aux Etats-Unis qui ont trouvé les preuves, il est clair que cette affaire pourrait devenir le plus grand déballage sur le dopage dans l’histoire du sport.

Qu’il y ait beaucoup d’athlètes impliqués ou non, cet épisode est un signal d’alarme pour les scientifiques et les responsables qui s’efforcent de maîtriser le dopage. L’équipe américaine à la base de la découverte de la THG n’a pu rechercher le stéroïde que parce qu’un informateur anonyme en a envoyé une dose aux autorités. Sans ce tuyau, aucune nouvelle substance, aucun scandale n’aurait été découvert.

D’après un extrait d’un article tiré du NewScientist.

6:38am
0 notes

pudding  : for Mr Lemorvan

pudding 

[ˈpʊdɪŋ] 
noun1.[sweet dish] 
 jam pudding   pudding à la confiture 
 rice/tapioca pudding   riz /tapioca au lait2.(UK) [part of meal]   dessert m3.[savoury dish]  tourte cuite à la vapeur4.[sausage]   boudin m 
 white pudding   boudin blanc5.(UK & informal) [podgy person]   boudin m

6:36am
0 notes

Edward Snowden given permission to stay in Russia for three more years →

for Mr Perraudeau ece2

3:39am
1 note

ece 1 Document containing vocabulary for Sat’s assignment

Debates and Controversies

A disaster : une catastrophe

Controversial : polémique, controversé

On-line : sur internet (to shop on-line)

To spark a debate : provoquer un débat

To curb : freiner, réduire, infléchir

To reignite a debate : relancer un débat

Barely : à peine

To argue : argumenter (peut aussi vouloir dire se disputer : to argue with)

A duty : un devoir (moral)

Ethical / unethical : éthique / contraire à l’éthique

Breathtaking : à couper le souffle

A watchdog : un organe de surveillance

A web-user : un internaute

To slam : claquer (une porte par exemple)

Equal / unequal : égal, inégal

privacy : la vie privée

Inequality : l’inégalité

the media : les médias

An imbalance : un déséquilibre

convenient : facile, pratique

To balance : équilibrer

To last : durer

To be discriminated against : être victime de discrimination

An evil : un mal

To be stigmatised : être montré du doigt

To reveal : dévoiler

Gender equality : l’égalité entre les sexes

On average : en moyenne

Masculinity : la masculinité

Femininity : la féminité

An account : un compte (bank-account)

To follow suit : emboiter le pas

To bring up a child (GB) : élever un enfant

To raise a child (US) : élever un enfant

To bumb into the glass ceiling : se cogner dans le plafond de verre

To rule : diriger, régner

A pregnancy : une grossesse

To surround by : entourer de

To get an abortion : subir une IVG

Pro-choice activists : des militants en faveur de l’avortement

Pro-life activists : des militants opposés à l’avortement

A surrogate mother : une mère porteuse

A foster family : une famille adoptive

Infertility : la stérilité

A scape-goat : un bouc émissaire

Euthanasia / mercy killing : l’euthanasie

A single-parent family : une famille monoparentale

A reconstituted / blended family : une famille recomposée

A stepfather / a stepmother : un beau-père, une belle-mère (après un second mariage)

To be homophobic : être homophobe

Same-sex marriage : le mariage homosexuel

A civil partnership : l’équivalent du PACS

To cause damage : faire des dégâts

A charity : une organisation caritative

An NGO (a non-governmental organization) : une ONG

Labour : le travail

To spy on : espionner

To watch : surveiller (Big Brother is Watching you)

A citizen : un citoyen

To surf the web : faire de l’internet

America’s soft power : le soft power américain

America’s soft power : le hard power américain

Abroad : à l’étranger

a border : une frontière

September 10, 2014 at 6:29am
0 notes

The Commonwealth of Nations, commonly known as the Commonwealth (formerly the British Commonwealth),[1] is an intergovernmental organisation of 53 member states[2] that were mostly territories of the former British Empire. The Commonwealth operates by intergovernmental consensus of the member states, organised through the Commonwealth Secretariat, and non-governmental organisations, organised through the Commonwealth Foundation.[3] The Commonwealth dates back to the mid 20th century with the decolonisation of the British Empire through increased self-governance of its territories. It was formally constituted by the London Declaration in 1949, which established the member states as “free and equal”.[4] The symbol of this free association is Queen Elizabeth II who is the Head of the Commonwealth. The Queen is also the monarch of 16 members of the Commonwealth, known as Commonwealth realms. The other members of the Commonwealth have different persons as head of state: 32 members are republics and five members are monarchies with a different monarch. Member states have no legal obligation to one another. Instead, they are united by language, history, culture, and their shared values of democracy, human rights, and the rule of law.[3] These values are enshrined in the Commonwealth Charter[5] and promoted by the quadrennial Commonwealth Games. On 3 October 2013, after 48 years of membership, the Gambia became the most recent nation to withdraw from the Commonwealth.[6] The Commonwealth covers more than 29,958,050 km2 (11,566,870 sq mi), almost a quarter of the world land area, and spans all the continents. With an estimated population of 2.328 billion, near a third of the world population,[7] the Commonwealth in 2014 produced a nominal gross domestic product (GDP) of $10.450 trillion, representing 17% of the world GDP when measured in purchasing power parity (PPP) and 14% of the Gross world product when measured nominally. This represents the second largest PPP and nominal GDP in the world.

September 9, 2014 at 11:56pm
0 notes

for Ms Gilbert (ECE 1)

ANGLAIS

ECE 1ère année, année universitaire 2014-2015

ANGLAIS LV I et LV II

professeur : Monsieur Bruno PIERRE

Instructions officielles

Objectifs de formation

L’enseignement des langues vivantes en CPGE économiques et commerciales constitue un

volet essentiel de la formation générale. La raison en est claire : les carrières auxquelles se

destinent les étudiants des écoles de management ont désormais une dimension

internationale et interculturelle.

Dans cette perspective, et selon les préconisations européennes, l’enseignement obligatoire

de deux langues vivantes est proposé aux étudiants, afin qu’ils puissent acquérir les

compétences linguistiques et les connaissances culturelles nécessaires à leur insertion

professionnelle et à leur ouverture au monde.

Pendant les deux années de formation, on veillera à développer chez les étudiants les

compétences suivantes :

- comprendre le sens précis de textes d’origine et de nature variées, relativement longs

et complexes, portant plutôt sur des questions contemporaines, notamment dans le

domaine des institutions et des réalités politiques, économiques et sociales, en lien

direct avec la langue étudiée. En comprendre le contenu, la structure et la fonction

(informative, argumentative, explicative, etc.), en percevoir les enjeux dans une

perspective propre à l’aire linguistique concernée, en saisir le sens explicite ou

implicite et les connotations culturelles (humour, politesse, registre de langue, etc.).

Pour favoriser cette compréhension fine, on veillera à diversifier les types

d’exercices : commentaire, confrontation de points de vue, synthèse, analyse,

traductions ;

- comprendre un locuteur natif s’exprimant clairement à une allure normale et

poursuivant une argumentation, même complexe, sur un sujet général en lien avec

l’aire linguistique concernée. On veillera pour l’entraînement à cette compréhension,

à avoir recours à des documents authentiques (vidéos, podcasts, émissions de

télévision, de radio) ;

- s’exprimer dans une langue correcte (maîtrise grammaticale, phonologie) et riche

(lexique pertinent et nuancé), avec fluidité et authenticité (en respectant les codes et

registres spécifiques de la langue orale), de façon claire et efficace, pour développer

un point de vue de façon nuancée

- Se montrer capable d’auto-correction ;

- participer à une conversation avec un locuteur natif, dans une langue correcte, avec

aisance et spontanéité, en adoptant un registre pertinent, un lexique varié et en

obéissant aux codes sociolinguistiques appropriés à la situation de communication ;

- rédiger un rapport ou un essai dans une langue correcte, de manière claire, détaillée

et structurée, sur une grande gamme de sujets, pour développer un point de vue,

exposer une argumentation et donner une opinion, en respectant les codes et

registres spécifiques de la langue écrite.

On proposera, le cas échéant, des thématiques croisées avec d’autres disciplines. Il

convient de rappeler que si ces compétences sont distinguées par commodité pour en

décrire le niveau attendu, elles doivent toujours être travaillées et évaluées

conjointement.

Il convient de rappeler que, bien que prenant place dans ce cadre général, le premier

semestre de la première année aura une fonction bien particulière, dont l’objectif

essentiel est l’homogénéisation du niveau des étudiants. Pour cela, les premiers mois

devront être axés sur :

- l’accès à une compréhension fine et non seulement globale, à l’écrit comme à

l’oral,

- l’acquisition d’une expression maîtrisée et adéquate,

- l’acquisition d’une méthode solide pour chaque exercice proposé.

Conseils pour bien aborder la rentrée

C’est en langues que le fossé entre la terminale et la classe préparatoire est le plus large : tous nos étudiants sont unanimes sur ce point. Chaque année est l’occasion de constater que les meilleurs élèves sont ceux qui sont allés bien au delà des exigences du baccalauréat, tant à l’oral qu’à l’écrit : ils ont lu et lisent encore régulièrement des romans, des nouvelles, des magazines ou des quotidiens qui les ont déjà familiarisés avec l’anglais. La remarque vaut également pour l’oral : voyages, séjours et parfois même travail avec des anglophones leur ont rendu la langue familière.

1/ Faites le point de vos connaissances

Si la grammaire anglaise vous pose problème, revoyez les règles fondamentales à la fin de vos manuels de lycée et surtout, faites les exercices d’application. Vous devez abordez la rentrée en connaissant les points grammaticaux listés ci-dessous. Traduisez les phrases d’application qui seront corrigées lors des premières séances de cours à la rentrée.

2/ Lisez la presse de langue anglaise

  • la lecture attentive de quelques articles de Vocable est un bon moyen de préciser le vocabulaire et les expressions qui vous seront utiles en traduction et en expression écrite

  • vous pouvez également vous cultiver agréablement en lisant des articles en français sur des pays de langue anglaise (Courrier International)

  • Internet est une source inépuisable d’information : consultez les sites des grands journaux et magazines anglo-saxons

  • les points de culture listés ci-dessous doivent être identifiés pour la rentrée.

3/ Faites-vous l’oreille à la musique de la langue

Lors de l’épreuve orale des concours, vous devrez réaliser une synthèse et un commentaire d’un dialogue ou d’un article de presse enregistré sur un support audio et dont vous n’aurez pas la transcription écrite. Ce document audio portera sur des questions d’actualité (société, économie, politique). Il est donc indispensable que vous vous entraîniez dès à présent à la compréhension de documents authentiques et que vous vous bâtissiez une solide culture générale si vous voulez vous donner les meilleures chances de réussite.

Allez voir des films en Version Originale, regardez la télé en anglais, des DVD sous-titrés en anglais, écoutez la radio (choix inépuisable sur I-Tunes)

4/ Consultez le blog suivant : englishindubellay.tumblr.com

Conçu à votre intention, j’y dépose des articles tirés de la presse française et anglophone. Vous y trouverez également des liens utiles, des documents sonores, des documents iconographiques, des exercices, des vidéos, etc…

Consultez-le deux à trois fois par semaine tout au long de l’été. Dans un carnet, prenez en note les événements, les dates, les noms, le vocabulaire, les faits qui vous semblent pouvoir enrichir votre culture personnelle et vos compétences linguistiques.

Quelques adresses internet à explorer

http://www.e-anglais.com/tests/index.html

http://dictionnaire.reverso.net/francais-anglais/

http://www.bbc.co.uk/

http://www.nytimes.com/

http://www.fco.gov.uk/en/about-us/what-we-do/public-diplomacy/great-campaign/countryside/

http://www.worldcrunch.com/

http://www.guardian.co.uk/

http://www.googleartproject.com/

All things are difficult before they are easy.

Points à connaître

Grammaire

for, since, ago

Il a voyagé dans le monde pendant deux ans.

Ils sont en congé maladie depuis trois mois.

L’usine a fait faillite il y a un an.

Cette entreprise licencie du personnel depuis 2012

present perfect vs prétérit

Quand as-tu postulé pour cet emploi ?

Je viens d’envoyer un grand nombre de lettres de candidature.

used to vs be used to + V + ing

La Grande-Bretagne était un grand empire.

Elle n’a pas l’habitude de traiter avec des clients étrangers.

Either …. or

soit tu tu commandes maintenant, soit tu remets à plus tard.

neither ….. nor

Ils ne peuvent ni lui donner un coup de main, ni le décevoir.

whether vs if

Je me demande s’il viendra.

S’il se présente, dites-lui de revenir plus tard.

had she done vs if she had done

S’ils avaient réservé à l’avance, ils auraient obtenu un meilleur prix.

to make it possible

Cette politique permettra à plus de jeunes de faire des études supérieures.

to enable someone to do sthg vs to let someone do sthg

Est-ce que tes parents te laisseront partir à l’étranger avec moi ?

Cette bourse m’a permis de m’acheter un nouveau portable.

la voix passive

On construit de nouveaux hôtels dans cette station balnéaire.

to have something done (faire faire)

Ils ont fait opérer leur fille par un éminent chirurgien.

to make someone do (faire faire)

Sa mère l’a fait s’excuser auprès des voisins.

be likely to

Les bus seront probablement tous en retard ce soir à cause de la grève.

be about to

le ministre des Finances est sur le point de donner sa démission.

can afford to

Je ne peux pas me permettre d’aller au cinéma deux fois par semaine.

can’t help + ing

Elle ne peut s’empêcher de d’aller faire des courses quand elle n’a pas le moral.

'd better + V

Il ferait mieux de faire plus de sport pour garder la forme.

'd rather + V

'd sooner + V

Je préfèrerais passer mon année de césure à l’étanger.

when + présent dans subordonnée de temps

Fais-moi signe quand tu seras prête.

is said to / is reported to / is believed to / is thought to : aurait

Les deux journalistes français auraient été tués par vengeance.

would : condionnel

Me ferais-tu confiance si je te disais la vérité ?

would have + PP : conditionnel passé

Le projet de loi aurait été voté si les députés avaient été présents.

had + pp : le plus-que-parfait (passé dans le passé)

Ils avaient économisé pendant dix quand ils ont décidé de faire construire une maison.

style direct vs style indirect

Ne perdez pas votre temps !

Il nous a dit de ne pas perdre notre temps.

two million pounds vs millions of pounds

Des milliards d’euros seront nécessaires pour rebâtir ce pays.

Trois mille soldats viennent d’être envoyés au Mali.

noms faits à partir d’adjectifs : he is poor : the poor

Les travailleurs pauvres sont de plus en plus nombreux dans le monde occidental.

the more …. the more

Plus ils investissent, plus ils font de bénéfices.

the …er, the ……er

le plus tôt sera le mieux.

as : au moment où

Tout le monde applaudissait au moment ou elle est montée sur scène.

this – that – these – those

ces gens sont

ce peuple est

be + ing au présent

Est-ce qu’ils profitent bien de leur séjour en Espagne ?

be + ing au passé

T’attendais-tu à voyager davantage grâce à ton nouveau boulot ?

be + ing au present perfect

Cela fait plus d’un siècle que nous polluons la planète.

while – whereas

Ils ne font que s’amuser pendant que je travaille dur.

Nos exportations chutent tandis que nos importations montent en flèche.

Hence

Les Britanniques en ont assez de faire des efforts, d’où l’importance de la reprise économique.

Although

Ils ne savent pas à quoi s’attendre bien le porte-parole de l’entreprise ait tenté de les rassurer.

yet

Il ne se sent pas trop bien. Pourtant, il a décidé d’assister à la réunion.

not yet

Les directeurs n’ont pas encore décidé quel candidat ils choisiraient.

still vs always

Travaillent-ils toujours dans cette centrale nucléaire ?

Il est toujours en train de la taquiner.

like vs as

Bill De Blasio a été élu comme nouveau maire de New-York. Il est démocrate.

Comme Bloomberg, il fera son possible pour améliorer l’image de cette ville.

most vs most of

La plupart des cadres ont adopté le « vendredi sans cravate »;

La plupart des étudiants britanniques que je connais étudient loin de leur domicile.

les titres suivis de « of » vs les titres suivis d’un nom

La reine d’Angleterre s’avère être également le chef de l’église anglicane.

Le prince Charles est l’héritier au trône. Il se prépare à remplacer sa mère.

the USA et son statut de nom à valeur de singulier la plupart du temps:

Les USA ont environ 315 millions d’habitants et constituent le troisième pays le plus peuplé du monde après la Chine et l’Inde.

everyone et sa reprise en « they » / « their »

Quand l’entraîneur est entré dans la salle, tout le monde s’est présenté.

I wish + prétérit à valeur modale : je regrette que ….

Je regrette qu’il ait triché. Il n’aurait pas été puni.

May en début de question :

Je pourrais parler à monsieur Wilson ?

May d’hypothèse

Il se pourrait bien qu’il pleuve demain. Pense à prendre un parapluie.

« shall » en début de question :

Je t’offre un verre ? Volontiers !

would like someone to :

Ils aimeraient que tu promènes leur chien plus souvent.

« Would » et sa valeur de conditionnel

Elle irait nager si elle avait le temps.

« would » et sa valeur de répétition dans le passé

Elle allait courir quand elle avait le temps.

Les compositions nominales

La gagnante est une jeune étudiante française de 21 ans.

dont :

La tornade à tué des dizaines de milliers de personnes dont beaucoup d’enfants.

La remise dont tu vois le toit rouge appartient au beau-frère d’un ami à moi.

Le maire dont je te parle vient d’être élu pour un troisième mandat.

à qui ?

A qui appartient ce château du 18ème siècle ?

A qui parlais-tu quand je t’ai aperçue hier dans le centre d’Angers?

How + adj

Quel est le prix de aller simple pour Londres ?

Quelle profondeur fait ce bassin ?

Combien tu mesures et combien pèses-tu ?

C’est loin la gare d’ici ?

Tu vas au cinéma combien de fois par semaine ?

look + adj :

Ils ont l’air crevés. Comment ça se fait ?

look + like + nom :

Tu ressembles vraiment à ta mère et encore plus quand tu es en colère.

Quelle préposition ?

Ce film n’est pas très différent de celui que nous avons vu ensemble la semaine dernière.

Je m’intéresse beaucoup aux timbres et pièces de monnaie étrangers

Beaucoup de personnes âgées souffrent de solitude dans notre monde occidental.

Tu peux compter sur moi au cas où tu aurais besoin d’aide pour rénover ton studio.

Cela fait des années que l’Agence nationale de sécurité américaine espionne nos courriels.

Il y a quelques années beaucoup de Britanniques venaient se faire opérer en France.

Qui va payer la facture d’électricité ? Pas moi en tout cas !

Tu pourrais me prêter deux ou trois livres ? Je te les rendrai dès que je le pourrai.

S’ils veulent emprunter de l’argent à la banque, ils devront prendre un rendez-vous.

Like / unlike

A la différence de la France, le Royaume-Uni a adopté le prélèvement de l’impôt à la source.

Tout comme le Pays de Galles, l’Angleterre et l’Ecosse font partie de la Grande-Bretagne.

Economic / economical

Si la situation économique empire, il va falloir que j’achète une voiture plus économique.

Politics / policy

Le gouvernement américain vient de durcir sa politique d’immigration. Essaie la loterie de la carte verte !

De moins en moins de jeunes s’intéressent à la politique sans que l’on sache pourquoi.

Civilisation et culture

the Ivy League universities

Oprah Winfrey

the NRA

the NSA

The White House

the Congress: a congressman/woman

the House of Representatives

the Senate

the Tea Party movement

Sarah Palin

the democratic party

the republican party

the Grand Old Party

the Louisiana purchase : 1803

the Jim Crow laws

the Big three

Government Motors

the mid-term elections

the Pentagon

the State secretary

Hillary Clinton

the vice-president

Joe Biden

the Big Apple

Wall street

Broadway

the spangled banner

the stars and stripes

Uncle Sam

the prohibition

Las Vegas

Sin City

the Strip

the Black Panthers

the KKK

New york : ban on smoking in parks

Thanksgiving Day

the glass ceiling

the BRICS

the PIGs

the celtic tiger

the Jim Crow laws :

Bollywood :

an ambulance chaser :

don’t ask, don’t tell

Michael Bloomberg

Ruppert Murdoch

The Duchess of Cambridge

Bolkestein

Boris Johnson

the Magna Carta

Habeas Corpus

the national Anthem

Eton

Coronation Street

George Orwell

Gibraltar

anglicanism

the FT

Westminster

the Houses of Parliament

the House of Commons

the House of Lords

the labour party

Ed Miliband

the conservative party

David Cameron

George Osborne

UKIP

the lib-dem party

Nick Clegg

the coalition government

the PM

an MP

an MEP

the deputy prime minister

the Chancellor of the Exchequer

the Speaker

Speaker’s Corner

Downing street

N°10

Whitehall

the shadow cabinet

Buckingham palace

Windsor Castle

Balmoral Castle

Chequers

Scotland Yard (New Scotland Yard)

the Prince of Wales

Prince Charles

the Duke of Edinburgh

Prince Philip

the City

Soho

the red-light district

the West End

the East End

the square mile

Theatre Land

increase in college tuition fees

prince William + Kate Middleton

George

Ireland : too big, too quick

the gutter press

a tabloid

the Sun

page three

the Mirror

the Daily Express

the quality press

the Independent

the Guardian

the Times

the Telegraph

the Commonwealth of Nations

the Iron Lady

Margaret Thatcher

Tony Blair

an oxbridge education :

a public school :

a state school

an independent school :

élite universities :

a faith school :

GCSE :

A-levels :

a grammar school :

the three Rs :

the pro-life movement :

the pro-choice movement :

the Queen’s diamand jubilee :

the Falklands :

the Occupy movement :

the Big society :

the Big government :

the welfare state :

the nanny state :

the NHS :

Benefits Street :

the Commonwealth of Nations :

September 1, 2014 at 8:06am
0 notes

points à connaître

Points à connaître

Grammaire

for, since, ago

Il a voyagé dans le monde pendant deux ans.

Ils sont en congé maladie depuis trois mois.

L’usine a fait faillite il y a un an.

Cette entreprise licencie du personnel depuis 2012

present perfect vs prétérit

Quand as-tu postulé pour cet emploi ?

Je viens d’envoyer un grand nombre de lettres de candidature.

used to vs be used to + V + ing

La Grande-Bretagne était un grand empire.

Elle n’a pas l’habitude de traiter avec des clients étrangers.

Either …. or

soit tu tu commandes maintenant, soit tu remets à plus tard.

neither ….. nor

Ils ne peuvent ni lui donner un coup de main, ni le décevoir.

whether vs if

Je me demande s’il viendra.

S’il se présente, dites-lui de revenir plus tard.

had she done vs if she had done

S’ils avaient réservé à l’avance, ils auraient obtenu un meilleur prix.

to make it possible

Cette politique permettra à plus de jeunes de faire des études supérieures.

to enable someone to do sthg vs to let someone do sthg

Est-ce que tes parents te laisseront partir à l’étranger avec moi ?

Cette bourse m’a permis de m’acheter un nouveau portable.

la voix passive

On construit de nouveaux hôtels dans cette station balnéaire.

to have something done (faire faire)

Ils ont fait opérer leur fille par un éminent chirurgien.

to make someone do (faire faire)

Sa mère l’a fait s’excuser auprès des voisins.

be likely to

Les bus seront probablement tous en retard ce soir à cause de la grève.

be about to

le ministre des Finances est sur le point de donner sa démission.

can afford to

Je ne peux pas me permettre d’aller au cinéma deux fois par semaine.

can’t help + ing

Elle ne peut s’empêcher de d’aller faire des courses quand elle n’a pas le moral.

'd better + V

Il ferait mieux de faire plus de sport pour garder la forme.

'd rather + V

'd sooner + V

Je préfèrerais passer mon année de césure à l’étanger.

when + présent dans subordonnée de temps

Fais-moi signe quand tu seras prête.

is said to / is reported to / is believed to / is thought to : aurait

Les deux journalistes français auraient été tués par vengeance.

would : condionnel

Me ferais-tu confiance si je te disais la vérité ?

would have + PP : conditionnel passé

Le projet de loi aurait été voté si les députés avaient été présents.

had + pp : le plus-que-parfait (passé dans le passé)

Ils avaient économisé pendant dix quand ils ont décidé de faire construire une maison.

style direct vs style indirect

Ne perdez pas votre temps !

Il nous a dit de ne pas perdre notre temps.

two million pounds vs millions of pounds

Des milliards d’euros seront nécessaires pour rebâtir ce pays.

Trois mille soldats viennent d’être envoyés au Mali.

noms faits à partir d’adjectifs : he is poor : the poor

Les travailleurs pauvres sont de plus en plus nombreux dans le monde occidental.

the more …. the more

Plus ils investissent, plus ils font de bénéfices.

the …er, the ……er

le plus tôt sera le mieux.

as : au moment où

Tout le monde applaudissait au moment ou elle est montée sur scène.

this – that – these – those

ces gens sont

ce peuple est

be + ing au présent

Est-ce qu’ils profitent bien de leur séjour en Espagne ?

be + ing au passé

T’attendais-tu à voyager davantage grâce à ton nouveau boulot ?

be + ing au present perfect

Cela fait plus d’un siècle que nous polluons la planète.

while – whereas

Ils ne font que s’amuser pendant que je travaille dur.

Nos exportations chutent tandis que nos importations montent en flèche.

Hence

Les Britanniques en ont assez de faire des efforts, d’où l’importance de la reprise économique.

Although

Ils ne savent pas à quoi s’attendre bien le porte-parole de l’entreprise ait tenté de les rassurer.

yet

Il ne se sent pas trop bien. Pourtant, il a décidé d’assister à la réunion.

not yet

Les directeurs n’ont pas encore décidé quel candidat ils choisiraient.

still vs always

Travaillent-ils toujours dans cette centrale nucléaire ?

Il est toujours en train de la taquiner.

like vs as

Bill De Blasio a été élu comme nouveau maire de New-York. Il est démocrate.

Comme Bloomberg, il fera son possible pour améliorer l’image de cette ville.

most vs most of

La plupart des cadres ont adopté le « vendredi sans cravate »;

La plupart des étudiants britanniques que je connais étudient loin de leur domicile.

les titres suivis de « of » vs les titres suivis d’un nom

La reine d’Angleterre s’avère être également le chef de l’église anglicane.

Le prince Charles est l’héritier au trône. Il se prépare à remplacer sa mère.

the USA et son statut de nom à valeur de singulier la plupart du temps:

Les USA ont environ 315 millions d’habitants et constituent le troisième pays le plus peuplé du monde après la Chine et l’Inde.

everyone et sa reprise en « they » / « their »

Quand l’entraîneur est entré dans la salle, tout le monde s’est présenté.

I wish + prétérit à valeur modale : je regrette que ….

Je regrette qu’il ait triché. Il n’aurait pas été puni.

May en début de question :

Je pourrais parler à monsieur Wilson ?

May d’hypothèse

Il se pourrait bien qu’il pleuve demain. Pense à prendre un parapluie.

« shall » en début de question :

Je t’offre un verre ? Volontiers !

would like someone to :

Ils aimeraient que tu promènes leur chien plus souvent.

« Would » et sa valeur de conditionnel

Elle irait nager si elle avait le temps.

« would » et sa valeur de répétition dans le passé

Elle allait courir quand elle avait le temps.

Les compositions nominales

La gagnante est une jeune étudiante française de 21 ans.

dont :

La tornade à tué des dizaines de milliers de personnes dont beaucoup d’enfants.

La remise dont tu vois le toit rouge appartient au beau-frère d’un ami à moi.

Le maire dont je te parle vient d’être élu pour un troisième mandat.

à qui ?

A qui appartient ce château du 18ème siècle ?

A qui parlais-tu quand je t’ai aperçue hier dans le centre d’Angers?

How + adj

Quel est le prix de aller simple pour Londres ?

Quelle profondeur fait ce bassin ?

Combien tu mesures et combien pèses-tu ?

C’est loin la gare d’ici ?

Tu vas au cinéma combien de fois par semaine ?

look + adj :

Ils ont l’air crevés. Comment ça se fait ?

look + like + nom :

Tu ressembles vraiment à ta mère et encore plus quand tu es en colère.

Quelle préposition ?

Ce film n’est pas très différent de celui que nous avons vu ensemble la semaine dernière.

Je m’intéresse beaucoup aux timbres et pièces de monnaie étrangers

Beaucoup de personnes âgées souffrent de solitude dans notre monde occidental.

Tu peux compter sur moi au cas où tu aurais besoin d’aide pour rénover ton studio.

Cela fait des années que l’Agence nationale de sécurité américaine espionne nos courriels.

Il y a quelques années beaucoup de Britanniques venaient se faire opérer en France.

Qui va payer la facture d’électricité ? Pas moi en tout cas !

Tu pourrais me prêter deux ou trois livres ? Je te les rendrai dès que je le pourrai.

S’ils veulent emprunter de l’argent à la banque, ils devront prendre un rendez-vous.

Like / unlike

A la différence de la France, le Royaume-Uni a adopté le prélèvement de l’impôt à la source.

Tout comme le Pays de Galles, l’Angleterre et l’Ecosse font partie de la Grande-Bretagne.

Economic / economical

Si la situation économique empire, il va falloir que j’achète une voiture plus économique.

Politics / policy

Le gouvernement américain vient de durcir sa politique d’immigration. Essaie la loterie de la carte verte !

De moins en moins de jeunes s’intéressent à la politique sans que l’on sache pourquoi.

civilisation

the Ivy League universities

Oprah Winfrey

NRA

The White House

the Congress: a congressman/woman

the House of Representatives

the Senate

the Tea Party movement

Sarah Palin

the democratic party

the republican party

the Grand Old Party

the Louisiana purchase : 1803

the Jim Crow laws

the Big three

Government Motors

the mid-term elections

the Pentagon

the State secretary

Hillary Clinton

the vice-president

Joe Biden

the Big Apple

Wall street

Broadway

the spangled banner

the stars and stripes

Uncle Sam

the prohibition

Las Vegas

Sin City

the Strip

the Black Panthers

the KKK

New york : ban on smoking in parks

Thanksgiving Day

the glass ceiling

the BRICS

the PIGs

the celtic tiger

the Jim Crow laws :

Bollywood :

an ambulance chaser :

don’t ask, don’t tell

Michael Bloomberg

Ruppert Murdoch

The Duchess of Cambridge

Bolkestein

Boris Johnson

Magna Carta

the national Anthem

Richard 3rd

Eton

Coronation Street

George Orwell

Gibraltar

anglicanism

the FT

Westminster

the Houses of Parliament

the House of Commons

the House of Lords

the labour party

Ed Miliband

the conservative party

David Cameron

George Osborne

UKIP

the lib-dem party

Nick Clegg

the coalition government

the PM

an MP

an MEP

the deputy prime minister

the Chancellor of the Exchequer

the Speaker

Speaker’s Corner

Downing street

N°10

Whitehall

the shadow cabinet

Buckingham palace

Windsor Castle

Balmoral Castle

Chequers

Scotland Yard (New Scotland Yard)

the Prince of Wales

Prince Charles

the Duke of Edinburgh

Prince Philip

the City

Soho

the red-light district

the West End

the East End

the square mile

Theatre Land

increase in college tuition fees

royal wedding : prince William + Kate Middleton

Ireland : too big, too quick

the gutter press

a tabloid

the Sun

page three

the Mirror

the Daily Express

the quality press

the Independent

the Guardian

the Times

the Telegraph

the Commonwealth of Nations

the Iron Lady

Margaret Thatcher

Tony Blair

an oxbridge education :

a public school :

a state school

an independent school :

élite universities :

a faith school :

GCSE :

A-levels :

a grammar school :

the three Rs :

the pro-life movement :

the pro-choice movement :

the Queen’s diamand jubilee :

the Falklands :

the Occupy movement :

the Big society :

the Big government :

the welfare state :

the nanny state :

the NHS :